Est-ce qu’il existe un dieu créateur ?​ Q5

La question des arguments en faveur de l’existence de Dieu a été âprement débattue à travers l’histoire et l’on trouve des gens extrêmement intelligents dans les deux camps. Au fil des siècles les plus récents, les arguments contre la possibilité que Dieu existe ont pris une forme plus militante, toute personne osant encore croire se voyant accusée de poursuivre des chimères ou taxée d’irrationalité. Karl Marx affirmait que croire en Dieu était le signe d’un trouble mental incapacitant la pensée. Sigmund Freud, père de la psychanalyse, a écrit que la foi en un Dieu Créateur était une illusion, due uniquement à des « espoirs inassouvis » aboutissant à une position que Freud considérait comme irrecevable. Le philosophe Friedrich Nietzsche a dit clairement qu’avoir la foi revenait à refuser de voir la vérité en face. À notre époque, une nouvelle génération d’athées prétendant que la foi en Dieu est intellectuellement indéfendable répète sans réfléchir les propos de ces trois personnages historiques, ainsi que d’autres.

Ont-ils raison ? La foi en Dieu est-elle une position indéfendable rationnellement ? Y a-t-il des arguments logiques et raisonnables en faveur de l’existence de Dieu ? Sans recourir à la Bible, l’existence de Dieu peut-elle être défendue de manière convaincante, en réfutant les arguments des athées d’hier et d’aujourd’hui ? La réponse est oui. De plus, démontrer la validité des arguments en faveur de l’existence de Dieu permet de dévoiler la faiblesse intellectuelle de l’athéisme.

Toute argumentation en faveur de l’existence de Dieu doit commencer par poser les bonnes questions, à commencer par celle qui est à la base de toute métaphysique : pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? C’est la question fondamentale de l’existence : pourquoi sommes-nous là, pourquoi la terre existe-t-elle, pourquoi y a-t-il un Univers au lieu du néant ? Un théologien a dit à ce sujet : « En un sens, ce n’est pas l’homme qui se pose des questions sur Dieu, mais c’est son existence même qui pose la question de Dieu. »

« Vous n’avez pas trouvé la réponse à votre question ? »